Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fontenay en Transition

Fontenay en Transition

Pour une vision positive du futur !


Un article sur la Ressourcerie dans le Parisien

Publié par Fontenay en Transition sur 20 Janvier 2014, 19:58pm

Catégories : #fontenay

Un article sur la Ressourcerie dans le Parisien

Nogent, 7, rue Chateaudun. C’est dans cet ancien garage (à droite) que les ateliers de la ressourcerie ouvriront à la rentrée de septembre 2014. La maison (à gauche) accueillera les bureaux et les animateurs (DR.)

La ressourcerie de Fontenay ouvrira finalement… à Nogent! L’association qui s’est créée pour ouvrir ce lieu dédié à la valorisation des déchets et à la création d’emploi en insertion a finalement trouvé un site en partenariat avec la mairie de Nogent. La ressourcerie devrait ouvrir en septembre, au 7, rue de Châteaudun, dans les ateliers d’un ancien garage. « Il nous reste à y faire des travaux, mais l’étude de faisabilité est bouclée », se réjouit Régios Pio, le porteur du projet, qui avait convaincu la ville de Fontenay, le département et la région de financer les études nécessaires. Dans ses ateliers, la ressourcerie reconditionnera et donnera une seconde vie à tous les objets de type encombrants dont les habitants des villes de Nogent, Fontenay, Le Perreux, Vincennes et Saint-Mandé voudront se débarrasser. Trois moyens de collecte seront mis en place : l’apport volontaire sur place, le retrait à domicile par des salariés ou bénévoles de l’association et un partenariat avec la déchetterie de la communauté de communes de Nogent - Le Perreux. « Nous répondons à un véritable besoin car peu de structures, du type Emmaüs, se déplacent dans ce secteur, ajoute Régis Pio. Le potentiel de collecte comme de revente existe. Nous

serons par ailleurs les seuls à garantir le recyclage des produits non réutilisés uniquement dans des filières adéquates. »

26 emplois créés d’ici 5 ans

La ressourcerie pourrait collecter 27 t la première année, et jusqu’à 350 t la cinquième année. Elle devrait créer 26 emplois d’ici cinq ans, dont des postes d’animateurs au développement durable, qui se rendront dans les écoles du secteur. « À travers la ressourcerie nous voulons promouvoir une nouvelle philosophie, une nouvelle façon de consommer, insiste Emeline Renaudin, présidente de l’association. Nous répondons à un véritable besoin économique, tout en créant un environnement de travail favorable aux personnes en insertion, des postes non délocalisables et du lien social entre ceux qui donnent et ceux qui rachètent. »

Un coin de l’atelier sera aussi consacré à une résidence, permettant à des artistes de valoriser les déchets de leur choix.

Celle de Saint-Maur fait un tabac La seule ressourcerie existant déjà dans le Val-de-Marne est celle de l’association Approche, à Saint-Maur. Créée il y a 20 ans, la structure connaît un tel succès qu’elle a emménagé début 2013 dans de nouveaux locaux plus spacieux, au 90 bis avenue Barbes. « Nous avons collecté l’année dernière 225 t de déchets, dont seulement 35 t sont reparties en déchetterie, se réjouit Pierre Bandin, directeur de la ressourcerie de Saint-Maur. Chaque commune devrait avoir sa propre ressourcerie dans les années qui viennent. Ce sont autant de déchets qui ne finissent pas incinérés ou enfouis! » Et qui créent de l’emploi. 18 postes en insertion sont pourvus à Saint-Maur sans compter les six encadrants

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents