Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fontenay en Transition

Fontenay en Transition

Pour une vision positive du futur !


Un point sur : La consommation collaborative.

Publié par Fontenay en Transition sur 5 Mai 2013, 11:52am

Catégories : #transition, #economie collaborative

La consommation collaborative désigne un modèle économique où l'usage prédomine sur lapropriété :
l'usage d'un bien, service, privilège, peut être augmenté par le partage, l'échange, le troc, la venteou la location de celui-ci.

Cette optimisation de l'usage est une réaction à la sous-utilisation classique supposée des :

  1. biens ;
  2. services ;
  3. privilèges ;

principalement permise par l'échange d'information via Internet et à l'essor, dans un cadre légal, sécurisé, dans la transparence, de cette tendance depuis les années 2000 est donc fortement lié à l'essor des échanges en ligne ; des immenses places de marché, publiques, telles qu'eBay, aux secteurs émergeant de :

La consommation collaborative bouscule les anciens modèles économiques en changeant non pas ce que les gens consomment mais la manière dont ils le consomment1.

Les origines.

Le terme avait été introduit par Ray Algar dans la revue Leisure Report d'avril 20072. Il s'agissait alors de faire remarquer que les acheteurs, mieux informés par le Web avaient un plus grand pouvoir de négociation face au vendeur et pouvaient même, s'ils en avaient la patience, organiser des commandes groupées pour faire baisser les prix. La réaction des vendeurs ayant été une fixation dynamique des prix : des prix bas pour ceux qui semblaient sensibles aux prix et des prix hauts pour ceux qui semblaient avoir d'autres priorités.

La croissance des formes d’échanges directs entre particuliers que décrit la consommation collaborative a été notamment permise par l’avènement et la démocratisation des nouvelles technologies. Si les formes de troc et d’échange ne sont pas nouvelles, Internet et les systèmes Pair-à-pair ont permis leur développement à une toute autre échelle, grâce à deux leviers :

  • Internet et les places de marchés Pair-à-pair ont rendu possible le déploiement de masses critiques d'internautes intéressés par les mêmes types d’échanges en permettant et en optimisant la rencontre entre ceux qui possèdent et ceux qui recherchent (des biens, services, compétences, argent, ressources, …) comme jamais auparavant ;
  • Internet et les systèmes de réputation ont permis de créer et de maintenir la confiance nécessaire entre inconnus utilisateurs de ces systèmes d’échanges. Derrière ces plateformes d’échanges se trouvent des systèmes de réputation (références, notation) des utilisateurs qui les incitent à « bien se comporter » et qui expliquent en grande partie leur succès fulgurant.
Un point sur : La consommation collaborative.

Un webdocumentaire participatif sur l'économie collaborative à travers 12 villes en Europe et en Amérique du Nord

Rédacteur en chef de consocollaborative.com et co-fondateur de OuiShare. Activiste de l'économie collaborative, passionné par la façon dont Internet nous permet d'envisager une économie au service de l'humain, et non l'inverse.

Rédacteur en chef de consocollaborative.com et co-fondateur de OuiShare. Activiste de l'économie collaborative, passionné par la façon dont Internet nous permet d'envisager une économie au service de l'humain, et non l'inverse.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents